NOTRE
Définition

L’accueil est « la manière de recevoir quelqu’un, de se comporter avec lui quand on le reçoit ou quand il arrive. Fait de prendre, recevoir favorablement. Fait de réunir, associer, adjoindre. »

Accueillir un enfant ce n’est pas seulement l’accueillir le matin, c’est l’accompagner tout au long de la journée dans des activités, dans les apprentissages, dans les temps de paroles, de jeux libres, de récréation.

ASA BABY est ouverte de 7h30 à 18h30.

Nous accueillons des enfants âgés de 6 mois à 3 ans révolus.

L'adaptation

La sérénité avant tout

L’adaptation permet de faire en sorte que la séparation, qui reste un moment douloureux, se passe en douceur et soit la moins traumatisante possible. C’est ainsi que parents et enfants se familiarisent ensemble et peu à peu à la crèche.

01.

Prise de contact avec le personnel et découverte des lieux pendant 1 heure, le personnel remplit la feuille d’habitudes de vie.

02.

Première séparation d’une heure, l’enfant reste seul à la crèche pour s’acclimater et faire connaissance avec les autres enfants.

03.

Cette fois-ci séparation de deux heures avec ou sans prendre le déjeuner à la crèche.

04.

L’enfant passe une petite journée, il repart après le goûter.

Cela reste qu’une suggestion l’équipe décidera avec le parent de ce qui est le mieux pour l’enfant.

Pour que cette séparation se déroule le mieux possible, il est important de ne pas partir sans dire au revoir à l’enfant même si celui-ci pleure, cela accentuerait son angoisse de séparation ; au contraire un bisou, un geste de la main pour dire au revoir permettront à l’enfant d’être rassuré et de mieux gérer cette absence.

Projet d'accueil individualisé

Le suivi au quotidien

 « Dés leur arrivée dans les établissements, les enfants s’engagent sur tous les plans à la fois physique, affectif, social et cognitifs, dans leur désir d’appropriation d’un nouvel entourage. »

L’accueil individualisé est pour nous un accueil qui se prépare en équipe pour qu’il satisfasse chaque enfant ainsi que chaque famille. Un accueil individualisé c’est accepter qu’un enfant est besoin de garder son doudou ou sa tétine dans la journée, c’est accepter qu’un parent parle à l’éducatrice de jeunes enfants le soir ou le matin pendant un certain temps, c’est accepter de prendre des décisions et de faire des compromis pour satisfaire au mieux le plus grand nombre.

La famille a une place très importante au sein de la structure. L’accueil du matin est de 45 minutes et se fait dans la classe de l’enfant. Ce moment est primordial : Les transmissions se font et la séparation d’avec l’enfant doit se passer au mieux :

Tous les matins, les parents ont la possibilité de prendre le temps de s’asseoir et de jouer avec leurs enfants. Ils peuvent rester jusqu’au moment du regroupement. L’équipe dans ce moment là est disponible pour le parent et l’enfant. 

Les transmission au moment de l’accueil du matin ou du soir sont primordiales pour que l’équipe éducative et les parents travaillent ensemble pour le bien-être de l’enfant.  C’est pourquoi nous consacrons du temps à l’accueil du matin et du soir où l’institutrice est disponible pour parler aux parents et pour qu’elle puisse prendre le temps de dire bonjour à l’enfant et de l’accueillir dans la classe. De plus, nous utilisons des moyens de transmissions : un cahier de correspondance. Nous considérons l’enfant comme une personne, nous sommes à l’écoute de ses besoins et de ses envies.

A son arrivée dans la classe l’enfant possède une carte avec son prénom et sa photo qu’il colle sur un tableau lorsqu’il arrive en classe : l’enfant s’inscrit dans la classe. Cela aide l’enfant à se repérer par rapport aux autres et les enfants apprennent à se différencier entre eux.

Une personne référente

Un lien instauré

Il s’agit de la personne qui accompagne l’enfant pour les temps forts de sa journée à la crèche et à l’école maternelle.

C’est un repère important pour la famille.

Principalement durant la période d’adaptation de l’enfant, une relation de confiance va progressivement s’instaurer entre l’enfant, la professionnelle et le parent.

C’est un repère pour l’enfant.

Petit à petit, l’enfant va construire un lien particulier avec sa personne de référence, lien qui va le rassurer. Au bout d’un certain temps, se sentant suffisamment sécurisé, il va s’ouvrir vers les autres professionnels et enfants.

C’est un repère pour la professionnelle.

Afin d’effectuer un suivi de chaque enfant pendant son séjour à la crèche ou à l’école, la professionnelle a en charge un groupe d’enfants en référence.

Pour les temps forts tels que les repas, les changes ou l’endormissement, c’est la professionnelle de référence qui va gérer son « groupe de référence ».

N’étant pas présente dans tous les créneaux d’ouverture de la crèche, des transmissions orales et écrites entre professionnelles sont faites pour qu’il y ait un relai.

Il s’agit donc d’une relation privilégiée importante dans le travail au quotidien avec les enfants en crèche ou en école maternelle, qui progressivement s’ouvre à la relation aux autres en vue d’une socialisation.

Aller au contenu principal